a pour but d’améliorer la coordination dans le cadre ambulatoire.

Cette notion importante et essentielle a été particulièrement portée dans notre région par la FEDERATION DES URPS qui regroupe depuis 9 ans les 10 professions de santé (avec 1 réunion par mois et 2 A.G. par an). Cette fédération est actuellement la seule en France à être parfaitement organisée. Dernièrement, la FMPS (Fédération des Maisons et Pôles de Santé) l’a rejointe ce qui augmente d’autant plus l’intérêt de notre association.

CPTS (Communautés Professionnelles Territoriales de Santé)
Elles regroupent des ESP, MSP, acteurs de 1er et 2ème recours et des acteurs sociaux et médico-sociaux avec un ACI (Accord Cadre Interprofessionnel) qui a été signé le 20 juin 2019. Les financements sont fonction de la taille des CPTS (entre 185 000 et 380 000 euros) avec une part fixe et une part variable pour le fonctionnement et pour la mise en œuvre des missions.

Missions des CPTS :

3 missions socles :

1. Faciliter l’accès à un médecin traitant et améliorer la prise en charge des soins non programmés

2. Promouvoir des actions de prévention

3. Assurer une meilleure coordination des parcours

2 missions complémentaires :

1. Mise en place d’une démarche de qualité et de pertinence des prises en charge des patients

2. Mise en place de mesures pour faciliter l’accueil de stagiaires étudiants

Nombre de CPTS constituées en région Centre-Val de Loire :
Bilan au 31/12/2019 : 14 CPTS/32 (57% des habitants).
Prévision au 30/06/2020 : 21 CPTS/32 (73% des habitants).

Constitution d’une Fédération nationale des CPTS et d’une Gouvernance Régionale.

RSE (Réseau Social d’Entreprise)
Lancement du Réseau Social «e-CPTS» avec une nouvelle plateforme en 2020 pour faciliter la collaboration intra et extra CPTS.

ESP (Equipes de soins Primaires)
Elles réunissent au moins 1 médecin généraliste et d’autres professionnels de santé (1er recours) avec un accord de principe du DG de l’ARS pour un financement à hauteur de 7500 € /ESP/an.
Prévisions : 15 ESP pour le 1er semestre 2020 et 50 ESP sur 2ans.
CPTS et ESP ont été conçues pour aider les professionnels de santé à mieux structurer leurs relations et à mieux se coordonner pour fluidifier les parcours de santé des patients.

MSP (Maisons de Santé Pluriprofessionnelles)
Elles sont constituées de professionnels de santé qui assurent les soins de 1er recours et des actions de santé publique.
Elles peuvent bénéficier des NMR (Nouveaux Modes de Rémunération) avec des obligations (conditions d’accès aux soins, travail en équipe et partage des systèmes d’information).

DAC (Dispositifs d’appui à la coordination) : anciennement Plateformes Territoriales d’Appui
Ils ont été créés (1 par département) au service des médecins, des professionnels sanitaires, sociaux et médico-sociaux, avec un numéro de téléphone dédié, pour aider à l’organisation des parcours de santé complexes.

Tant pour la fédération des URPS que pour la création des CPTS, la région Centre-Val de Loire est le territoire pilote en France pour avoir toujours favorisé et intensifié le travail en Interpro.

Philippe JAUBERTIE