PARCOURS DE SANTÉ DES PERSONNES ÂGÉES EN RISQUE DE PERTE D'AUTONOMIE (PAERPA)

Des expérimentations sont menées en région, depuis janvier 2013, pour une durée de 5 ans dans le cadre de projets pilotes mettant en œuvre de nouveaux modes d’organisation de soins destinés à optimiser le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d’autonomie.
Elles se font par le biais de conventions signées entre les agences régionales de santé, les organismes locaux d'assurance maladie, les professionnels de santé, les établissements de santé, les établissements sociaux et médico-sociaux, les collectivités territoriales volontaires ainsi que, le cas échéant, des organismes complémentaires d'assurance maladie.

Cette expérimentation a pour but de tester de nouveaux modes de rémunérations forfaitaires destinés à diminuer le coût de la santé en France et de permettre une meilleur transversalité entre les différents acteurs.

Le PAERPA a pour but d’accompagner autant que possible la personne à son domicile et prévenir les hospitalisations indues en améliorant les pratiques autour de quatre facteurs de risque : les problèmes liés aux médicaments, la dénutrition, la dépression et les chutes.

Il sera rémunéré 100 Euros par an et par patient concerné à répartir entre le médecin, l’infirmier, le kinésithérapeute, le pharmacien…. (En principe, dans la région Centre, ce serait : 40% médecin, 30% infirmier, 30% autre professionnel de santé).

L’administration demande en plus qu’une évaluation des patients éligibles au PAERPA, soit réalisée en amont du dispositif, pour laquelle aucun financement n’est prévu, au-delà du forfait de 100 euros annuels à se partager. "Le financement de ces pré-bilans ? Il se fera à la discrétion de chaque ARS.
L’idée du PAERPA est de toucher toutes les personnes de plus de 75 ans, permettant ainsi de faciliter la coordination de tous les professionnels de santé.
Pour la région Centre, l’expérimentation PAERPA se déroule sur le secteur Loches-Amboise.

Les objectifs du projet PAERPA (document ARS)

marisol touraine


Améliorer la qualité de vie des personnes âgées et de leurs aidants
Adapter les pratiques professionnelles au parcours des personnes âgées et risque de perte d’autonomie
Créer les conditions favorables à la transversalité et à la coordination des acteurs
La signature de la convention territoriale

Le 26 septembre 2014, en présence de Marisol Touraine, la convention territoriale PAERPA a été signée par les membres du Comité stratégique PAERPA (Agence régionale de santé du Centre, Conseil général d’Indre-et-Loire, Collectif Interassociatif sur la Santé du Centre, Fédération des unions régionales des professionnels de santé du Centre et les organismes d’Assurance maladie et de vieillesse).
Cette signature officialise la forte mobilisation de l’ensemble des acteurs de la prise en charge des personnes âgées dans le territoire du Lochois et d’Amboise/Bléré. Elle concrétise l’aboutissement de la démarche partagée de diagnostic et de concertation engagée depuis un an sur le territoire avec l’ensemble des partenaires institutionnels et des acteurs sanitaires, médico-sociaux et sociaux du territoire autour de 4 axes stratégiques :

- Axe 1 : maintenir la dynamique territoriale et la mobilisation des acteurs dans le cadre d’une gouvernance dédiée : assurer le pilotage et le déploiement de l’expérimentation en mobilisant et développant la coopération entre les partenaires (territoriaux, départementaux, régionaux et nationaux) en vue d’une capitalisation sur l’expérimentation, via notamment, une communication cohérente, des plans de formations adaptés et une évaluation du dispositif,

- Axe 2 : favoriser le vieillissement en bonne santé, prévenir la perte d’autonomie et repérer précocement la fragilité : prévenir et identifier les risques de rupture dans le parcours de santé de la personne âgée en risque de perte d’autonomie,

- Axe 3 : optimiser la prise en charge globale de la PAERPA et assurer la fluidité de son parcours : renforcer la coordination et la coopération des opérateurs en santé pour et autour de la personne âgée en risque de perte d’autonomie, en structurant la circulation d’informations,

- Axe 4 : déployer la coordination territoriale d’appui et ses outils : établir une convention entre les membres de la CTA, précisant les rôles, missions et engagements de chacun.

Consulter les documents présentés lors de la réunion de signature du 26 septembre 2014.

Présentation
de la convention
Professionnels
de santé en ville
Les instances
de pilotage